« En trilogue, il faut maîtriser l’art de la négociation, savoir manier l’accélérateur et le frein pour tracter le Conseil de l’Union et faire que sa position se rapproche de celle du Parlement. »

Pour Élisabeth Morin-Chartier, députée européenne du PPE, les discussions informelles « en huis clos » avec le représentant de la présidence tournante du Conseil des ministres sont un exercice enivrant durant lequel il faut savoir ruser.

« Je me souviens d’un négociateur, en face de moi, fortement…