À Bruxelles, la France de Macron marche… doucement

Les promesses de campagne et de président nouvellement élu sont une chose, la réalité des positions défendues par la France à Bruxelles, une autre. Après huit mois d’exercice du pouvoir, le bureau européen de Contexte fait le point, entre les discours et les actes.

Éditions Pouvoirs, Tech, Médias, Énergie, Numérique, Transports
Jean-Sébastien Lefebvre, Fanny Roux, Laura Kayali, Hortense Goulard (Bureau de Bruxelles)
14 février 2018 à 7h00
Macron l’européen, entre discours de modernité et tradition française
Macron l’européen, entre discours de modernité et tradition française — All rights reserved

À lire également

En marche débarque (enfin) dans l’Europe réelle
Invités au congrès de l’ADLE, les représentants d’En marche ont annoncé une « coalition » en vue des élections européennes. L’aboutissement d’un cheminement du parti macroniste, de la tentation de l’hégémonie à la prise en compte de la réalité des partis européens, plus solides qu’il n’y paraît.
[discours-viz] Les messages envoyés par Emmanuel Macron aux députés européens
Souveraineté et démocratie sont les deux grands axes du discours du 17 avril du président de la République face au Parlement européen. Contexte vous propose une analyse au fil du texte des principaux points évoqués par le chef de l’État.
[Infographie] Ces partis européens dans la ligne de mire de Macron
Les contacts formels et informels se développent entre La République en marche et les formations européennes qui lui ressemblent, de près ou de loin. Dans une infographie, qui sera mise à jour régulièrement, Contexte présente les partis avec lesquels un rapprochement est évoqué en coulisses.
Comment s’imposer au Parlement européen ? Le casse-tête de La République en marche
Le parti présidentiel tergiverse encore sur la stratégie à suivre pour agglomérer autour de lui des soutiens venus de tout le continent. Au Parlement européen à Strasbourg, le 17 avril, seule l’ADLE a répondu sans ambiguïté à la main tendue d’Emmanuel Macron.  
L’UE va apprendre à vivre avec les 5 étoiles italiennes
Rejet des grands partis traditionnels, montée des extrémistes, colère contre l’Europe : l’Italie à son tour frappée par l’onde populiste dimanche 4 mars. Ses partenaires dans l’Union européenne se préparent à travailler avec une nouvelle coalition contre nature.
Listes transnationales, ce n’est pas encore gagné pour Emmanuel Macron
Divisé, le Parlement européen doit se prononcer définitivement en février. Du côté des États, l’idée est également loin de faire l’unanimité. Le président de la République y joue une de ses promesses de campagne. 
Info Contexte - Budget européen : la France prête à piocher dans la PAC et la politique régionale pour financer la défense
Une note du gouvernement obtenue par Contexte détaille la position française sur le budget de l’UE post-2020. Elle montre un changement de pied de Paris. Pour financer de nouvelles priorités comme la sécurité ou la défense, Paris assume de revoir à la baisse la politique agricole commune.
Accord européen sur le détachement des travailleurs : Macron tient son symbole
Les ministres de l’Emploi ont décroché un accord sur la révision de la directive détachement des travailleurs dans l’UE. Le président français réalise sa promesse de limiter la durée de ce type d’emploi à 12 mois, mais concède l’exclusion provisoire des nouvelles règles pour le transport routier.
L’Europe selon Emmanuel Macron, décryptage d’un discours aux accents de manifeste
Le président français s’est jeté dans la bataille européenne, mardi 26 septembre. Il veut recentrer le projet autour de la zone euro, la démocratiser, reconstruire après dix années de crises à répétition. En ligne de mire, les élections de 2019. Une ambition qui ne pourra se réaliser que s’il arrive à convaincre ses partenaires. Contexte vous propose une analyse au fil du texte.
Emmanuel Macron face à la réalité européenne
Il a été au centre de l’attention du sommet des 22 et 23 juin. Mais derrière les sourires et les accolades, le nouveau Président va devoir investir la scène européenne sur le long terme s’il veut vraiment faire bouger l’UE sur la politique commerciale et réduire le fossé qui s’est creusé en quelques années entre l’Est et l’Ouest.