Rugy contraint de lancer d’urgence une réforme du règlement de l’Assemblée

Les premières semaines chaotiques de la XVe législature ont mis en lumière les limites des règles parfois informelles qui régissent les travaux parlementaires, obligeant les responsables de l’hémicycle à réagir.
Édition Pouvoirs
Samuel Le Goff
28 août 2017 à 8h00
Les nouvaux députés à l'assaut des usages parlementaires — DR

À lire également

En marche et Les Républicains verrouillent l’Assemblée nationale

La réforme du règlement de l’Assemblée sur la répartition des sièges au Bureau renforce le contrôle des grandes formations parlementaires sur le fonctionnement du Palais-Bourbon. Au détriment des minoritaires et des non-inscrits, réduits à protester dans le vide.

Jean-Michel Clément veut faire des propositions précises pour la réforme constitutionnelle

Rapporteur du groupe de travail sur la révision de la procédure parlementaire, Jean-Michel Clément (LRM) précise à Contexte les orientations qu’il souhaite donner à son rapport. Il sera rendu en décembre et alimentera le débat autour de la réforme constitutionnelle.

Marc Fesneau (Modem) : « Nous ne fonctionnons pas sur le mode du chantage »

Le président du groupe Modem à l’Assemblée nationale explique à Contexte la place que son groupe entend prendre au sein de la majorité parlementaire.

Pour pouvoir moderniser l’Assemblée nationale, Rugy anticipe la réforme constitutionnelle

Le président de l’hémicycle veut se donner les moyens de peser sur la modification de la Constitution annoncée pour le printemps 2018. Un passage obligé pour la rénovation du travail parlementaire.

Les lignes de force de la nouvelle Assemblée nationale se dessinent déjà

La session de juillet a permis de commencer à percevoir les clivages et les grands enjeux qui vont structurer le fonctionnement de la XVe législature.

Les débuts de la XVe législature (jour 11) : Le bizutage des députés LRM

Les incidents autour de la répartition des postes a constitué, pour les jeunes élus de La République en marche, un premier contact un peu violent avec la culture parlementaire, faite de consensus politiques et de règles non écrites. Le Palais-Bourbon vit un véritable choc des cultures.

Les débuts de la XVe législature (jour 10) : La République en marche dynamite les traditions parlementaires

L’élection surprise de Thierry Solère, député « Constructif », comme questeur, à la place d’Éric Ciotti (LR) a provoqué une crise politique au Palais-Bourbon. Le groupe LR dénonçe un mépris des droits de l’opposition et bloque la mise en place du Bureau. Le Congrès convoqué par Emmanuel Macron pourrait en pâtir.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire