Les effets « darwiniens » de la loi Macron sur les transports

Les Présidents de Région semblent pris au piège : privés de la possibilité de recourir à un opérateur moins cher que la SNCF, leurs TER vont subir aussi la concurrence exacerbée des autocars.
Éditions Territoires , Transports
Marie Herbet
10 décembre 2014 à 17h13

À lire également

Info Contexte - Loi Macron : les enjeux de la commission mixte paritaire se précisent

Après l’adoption du projet de loi sur la croissance et l’activité au Sénat, les parlementaires restent sceptiques sur la possibilité que la comission mixte paritaire aboutisse à un accord.

Gilles Savary : "Oui, le système ferroviaire français va être secoué par les cars"

Le député de Gironde répond, point par point, aux critiques sur la libéralisation de l’autocar, prévue par la loi Macron.

Loi Macron : les régions veulent encadrer davantage la libéralisation de l’autocar

Après les débats sur le volet mobilité du projet de loi à l’Assemblée nationale, les régions saluent des avancées, mais jugent encore trop faible leur pouvoir dans ce domaine, par rapport à l’Arafer.

Les chantiers d'Alain Vidalies en 2015

Sécurité ferroviaire, lutte contre le dumping social et grands projets sont ses trois priorités.

Les députés en ordre de bataille pour la loi Macron

Le dispositif d'examen de la loi Macron à l'Assemblée nationale est en place, avec une commission spéciale, dotée de neuf rapporteurs. Plusieurs rapports en lien avec le texte ont été adoptés avant la suspension des travaux.

Violeta Bulc : "Où que j'aille, la question sociale dans les transports est soulevée"

La commissaire européenne aux Transports a la lourde tâche de boucler les négociations sur la libéralisation ferroviaire. Mais la Slovène, de conviction libérale, devra affronter l'enjeu du dumping social.

Le régulateur ferroviaire redoute des conflits d’intérêts au sein de la future SNCF

L’Autorité de régulation ferroviaire rejette trois des quatre projets de décrets issus de la réforme ferroviaire.

Les ministres des Transports cherchent à diluer la libéralisation ferroviaire

Réunis à Bruxelles, les ministres européens freinent le chantier de l'ouverture à la concurrence en plaidant pour des reports de calendrier et des exceptions variées.

Libéralisation du ferroviaire : la « réforme structurelle » qui tracasse la France

Le gouvernement refuse d’appliquer l’ouverture à la concurrence de manière anticipée. Le 4ème paquet ferroviaire est toujours en cours de négociation à Bruxelles, mais d’autres options existent pour permettre aux Régions de passer des appels d’offre.

La stratégie boiteuse de la France sur la réforme ferroviaire européenne

Pendant que le gouvernement et les eurodéputés de la majorité n'assument pas le projet de libéralisation ferroviaire, l'Allemagne et la Deutsche Bahn avancent inexorablement leurs pions.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Essayez gratuitement

Essayez Contexte pour suivre les politiques publiques en France et en Europe

Recevez tous les matins dans votre boîte e-mail une sélection d’informations et d’analyses de notre rédaction

Accédez à des scoops et des ressources pour décrypter les enjeux et les rapports de force politiques

Suivez la fabrication des textes de loi en temps réel tout au long de la navette parlementaire