Le 5 juillet, à Strasbourg, le monde de l’industrie culturelle s’effondre, ou presque. Le Parlement européen, réuni en plénière, vient de rejeter avec une courte majorité le mandat de négociation pour la directive droit d’auteur. Alors que tous les voyants étaient au vert pour les ayants droit (musique, audiovisuel, presse) depuis deux ans. Comment ont-ils perdu cette manche capitale ?

Il s’agit des articles 11 et 13 de la directive.
Le « value gap » est l’écart entre…