La version sénatoriale du projet de loi de différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification (passé de 84 à plus de 200 articles) a été adoptée le 21 juillet (242 pour, 92 contre) , au terme de dix jours de débats en séance.

Concernant le chapitre transport et ses six articles initiaux , tout – ou presque – avait été plié en commission des Lois le 30 juin , avec une cinquantaine d’amendements des rapporteurs adoptés. L’exécutif avait clairement annoncé ses lignes…