Les négociations autour du prochain cadre financier (2021-2027) seront douloureuses. Avec le départ du Royaume-Uni, l’Union européenne va perdre environ 15 % de sa capacité budgétaire (environ 20 milliards d’euros par an sur 140), alors que de nouvelles politiques sont à financer. L’immigration et la défense entre autres.

La Commission va devoir faire des choix pour pouvoir présenter un projet réaliste le 2 mai. Objet de toutes les attentions, le commissaire chargé du Budget, Günther Oettinger, est l…