Jusqu’aux dernières heures, elle a été ajustée. La touche finale à la loi d’orientation des mobilités (LOM) a été mise dans la soirée du 25 novembre, pour une présentation en Conseil des ministres le lendemain à 10 heures. Une situation emblématique de la construction de ce texte, jalonnée de multiples difficultés.

Un dégonflage du texte tardif

À la clôture des Assises, mi-décembre 2017, la LOM est annoncée pour février. Un planning de trois semaines de réunions interministérielles doit…