Les présidences maltaise et, à partir de juillet, estonienne du Conseil ne sont pas au bout de leurs peines pour faire progresser la réforme des télécoms. Le compromis présenté le 15 mars par la présidence maltaise au groupe télécoms du Conseil, publié en exclusivité par Contexte, devra être retravaillé d’ici à la prochaine réunion, le 31 mars.

OTT : un match à trois

Au centre des négociations : les divergences sur les obligations imposées aux services de type Skype ou WhatsApp…