« La nécessité d'une législation de l'UE sur les secrets d'affaires est évidente », a déclaré Constance Le Grip (PPE, France), qui vient d’être nommée rapporteure sur la directive relative à la protection des savoir-faire et des informations commerciales non divulgués (secrets d'affaires) contre l’obtention, l’utilisation et la divulgation illicites ( COM (2013) 813 ). « Beaucoup de parties prenantes conviennent qu'il y a un réel besoin d'une législation commune dans ce domaine ». Mme Le Grip a souligné le…