Jonathan Story est professeur émérite d'économie politique internationale à l'Insead (Institut européen d'administration des affaires). En 1992, il publie un article académique (“ Les opinions publiques, obstacle à l'intégration européenne ”), qui décrit les ressorts de divisions, toujours d'actualité, sur la politique monétaire et l'Europe sociale.

Comment analysez-vous le rejet de l'Europe exprimé par les électeurs d'un pays fondateur de l'UE, comme la France, mais également par ceux qui subissent moins la crise économique ?

Je ne suis pas surpris…