La réforme territoriale nourrit d’abondants commentaires sur les mariages plus ou moins heureux entre Régions et la clarification tant espérée du millefeuille territorial. Le débat public a en revanche fait l’impasse sur un aspect moins connu de la décentralisation, propre à la gestion des fonds européens.

La somme mobilisable de FSE et Feder est de 16 milliards d’euros entre 2014 et 2020 (voir encadré), répartie selon des critères précis incluant le PIB par habitant des territoires. Or, la nouvelle géographie imaginée par…